Surprises sur surprises enjazzées

Nous voilà déjà chacun dans notre demain, là où le 8e Sunday jazz loft fait partie d’hier. De notre passé. De ce passé ensemble un moment hors du temps, hors de ce temps habituel de notre vie quotidienne.

150524-MARKIII-140

La tête me tourne et je me demande si tout cela était bien vrai.

150524-MARKIII-009

150524-MARKIII-092

Pour une fois je suis sur les photos , merci Francesco

Benjamin Moussay pianiste - Francesco Bearzatti saxophoniste & clarinettiste

Benjamin Moussay pianiste – Francesco Bearzatti saxophoniste & clarinettiste

Aujourd’hui tout a repris sa place avec ses habitudes, celles d’avant le dernier Sunday jazz loft qui a maintenant rejoint nos souvenirs, que nous partagerons lors du prochain, quand nous nous reverrons, quand nous nous rappellerons que c’était l’un des meilleurs.
Peut-être même le meilleur, en tous les cas le plus récent.

150524514

150524129

Hier passé était incroyable. Francesco Bearzatti s’est envolé avec Benjamin Moussay, rien ne les a retenus au sol, pas même eux.

150524074

Ils ont démarré lentement en s’auto-écoutant tellement fort et si doucement en même temps, que nous nous sommes arrêtés de faire peu importe quoi d’autre que leur offrir toute la place et encore plus. Hier passé est repassé dans ma tête. C’était incroyable.
Du pur jus Bearzatti.

150524114

La musique s’est déployée crescendo pour nous emporter tout là-haut, entre les oreilles du piano qui laissaient s’épanouir les notes en sax, et celles de la clarinette qui se faisait plaisir à regarder celles du piano s’envoler.

150524193

Puis Giovanni Mirabassi, le premier invité de Francesco, a offert au piano ce temps suspendu de ses doigts agiles, de ses yeux grand ouverts à cette musique de partages.

150524204

150524234

Les voix de Camille Bertault et Thierry Péala lui ont succédé pour nous ouvrir d’autres horizons, jamais assez, toujours plus vastes.

150524357

Et voilà déjà que c’était fini mon gars. Alors que tu étais presque parti, le silence a repris sa place, les chapeaux ont tourné et j’ai lu mon poème, celui du concert précédent, celui du programme. Vous avez ri, vous avez ri encore de “son sax entre ses mains”, et moi
je planais, à moitié pendu par Francesco, à moitié découpé par vous, à moitié ailleurs, en apesanteur.

150524316

150524508

La soirée a continué entre fromages forts et verres de vin, à écouter des airs folkloriques italiens, avant de finir dans un after-after avec les happy fews, avec une impro à voix, très jazz, d’un invité, comédien de son état, Patrick Borg.

Benjamin Moussay, Patrick Borg et Esther Blanc

Benjamin Moussay, Patrick Borg et Esther Blanc

Un pur délire, Patrick s’est glissé dans une histoire improbable, puis une deuxième tout aussi pas possible, sur les notes à la sauce du duo Francesco-Benjamin, sous le regard enfantin d’Esther qui n’avait pas non plus sa langue dans la poche. Et quand ils se sont tous mis à jouer de leurs cordes vocales, rien ne pouvait plus nous étonner. Je filmais compulsivement pour garder une trace. Je viens de voir l’enregistrement, quelle éclatade…

150524721

Publicités

A propos Frèd Blanc

Tout a commencé dans les années 80 / 90 par Penninghen (l'ESAG) suivi d'un tour du monde. 30 ans après je suis devenu graphiste, photographe, poète & designer d’images (mentales & visibles) chez byfredblanc, anciennement edo. Quand je ne traîne pas dans un musée aux côtés de ma famille (Astrid Bouygues, Monsieur Elia et Mademoiselle d'Esther), un carnet de croquis sous le bras, où que je ne glisse pas sur les pistes de ski d’Avoriaz appareil au point, je pédale dans Paris entre deux rendez-vous, soit en construisant des analogies pour une marque en devenir, soit en rédigeant un poème. Projets : Entre 1996 & 2016 : conseil & accompagnement en communication (labo pharmaceutiques, joaillerie, hôtellerie, services, industrie...) 1997 : Identité de Ladurée pour son ouverture aux Champs Élysées. 2002 : Agenda photographique international pour Sanofi Synthé-labo. 2010 : Sculpture monumentale en hommage à Jean Vuarnet 2012 : Coup de cœur de la 49e Bourse du Talent Reportage / Photographie.com 2014 : Création de l’évènement “Sunday jazz loft”, concert en appartement, aux côtés de Francesco Bearzatti. Juin 2016 : Sélection aux Promenades Photographiques de Vendôme : Présentation du parcours "Et si le jazz est la vie autour d'une centaine de photographies et de la projection de 12 pœms-poèmes et une centaine de photo Octobre 2016 : Performance musicale et sonore lors du 13e Sunday jazz loft. Mise en musique de mes 12 poèmes de "Et si le jazz est la vie" par Francesco Bearzatti (sax tenor clarinette), Camille Bertault (voix), Federico Casagerande (guitare) et Thierry Eliez (piano et voix), en parallèle d'une projection aléatoire de mes 12 pœms poème par Matthieu Desport (vidéaste) Novembre 2016 : Création des Éditions de Ouf Bibliographie : 2006 : Ouvrage photographique “Téléphérique pour l'enfance”. Éditions Jean-Michel Place. Photographies, dessins, poèmes & maquette. 2010 : recueil de poésie “Des mots mis en baraques à sons”. Éditions Jean-Michel Place. Poèmes, dessins, photographies & mise en page. 2016 : "Et si le jazz est la vie" Éditions de Ouf. Poèmes, dessins, photographies & mise en page.
Cet article a été publié dans Création, croquis, Dessin, Evènement, Exposition, Jazz, Musique, Photographie, Reportage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s