Un vrai piano pour le 6e Sunday jazz loft

Le 23 novembre dernier s’achevait le 6e Sunday jazz loft. Le souvenir des sourires d’extase gravés sur chacun de nos visages me donne encore la chair de poule.

141123-MARKIII-268

Le sax de Francesco

6e Sunday jazz loft Yonathan Avishai pianiste cheminée concert en appartement dimanche après midi intérieur musique jazz novembre 2014 main piano partition

Les mains de Yonathan Avishai

Une musique venue d’ailleurs a atterri délicatement au centre du loft, entre Francesco Bearzatti posté sous la lumière et Yonathan Avishai assis dans la pénombre.

141123-MARKIII-055

Toujours les mains de Yonathan Avishai

Nous avons assisté à une communion artistique hors du commun, qui tient de l’instant magique. Et quand cette harmonie se prolonge avec subtilité tout au long
d’un concert, il n’y a plus de mots pour l’exprimer, seules les émotions peuvent encore prendre le relais. Et des sensations fortes, nous en avons croisé.

141123-MARKIII-111

141123-MARKIII-351

Francesco Bearzatti tantôt au sax, le reste du temps à la clarinette, était totalement imprégné des mélodies à venir. Yonathan Avishai, les mains tranquillement posées
sur son piano, lui répondait dans des fulgurances d’une maîtrise exceptionnellement bluffante. Ensemble, ils ont décollé si haut que nous ne savions plus où donner
de l’oreille.

141123-MARKIII-136

141123-MARKIII-234

Rien n’a été laissé au hasard. Tout était sous le contrôle d’improvisations aux champs infinis, champs de jazz à perte de vue. Domaine aux glissements de terrain
imprévisibles, au point que nous n’étions plus sûrs de nous trouver encore sur le sol bearzattien.

141123-MARKIII-060

141123-MARKIII-438

À force, nous devrions le savoir que Francesco est un formidable caméléon qui modifie son style quand il change de partenaire, afin d’explorer de nouvelles contrées.
Il défriche de l’humour du bout de sa clarinette pour nous le faire vivre comme si nous y étions, il raconte une nouvelle histoire en pays sax, aux côtés de son compagnon
de route, par petites touches d’ivoire, en tons, demi-tons ou quarts de tons, qui s’emballent sans perdre pied puis ralentissent pour ne pas nous semer.

141123-MARKIII-197

Reprise de souffle, souffle coupé, second souffle, à bout de souffle, souffler encore, toujours plus, dans un échange avec nous, le public de l’instant, puis silence. Étonnennent.
Rire. Re-silence.

141123-MARKIII-170

Les applaudissements fusent avec puissance et insistance. C’est au tour des musiciens de faire le plein de sons.

141123-MARKIII-303

141123-MARKIII-312

“C’est l’un des meilleurs Sunday jazz loft auquel j’ai assisté”, lâche une habituée. Désormais la barre est placée très haut pour les prochains concerts. Comment pourront-ils faire aussi bien la prochaine fois ? Pour le savoir, j’y serai. Pas vous ? J’y serai pour vous, pour nous tous.

141123-MARKIII-412

Francesco Bearzatti et Vincent Bessières (Jazzandpeople.com)

141123-MARKIII-448

Nous nous reverrons en février prochain pour la deuxième année des Sunday jazz loft avec un nouvel invité surprise choisi par Francesco.

141123-MARKIII-420

141123-MARKIII-537

141123-MARKIII-487

Après le concert Francesco, donne des conseils à Esther sur son dernier morceau de piano

 

 

Publicités

A propos Frèd Blanc

Tout a commencé dans les années 80 / 90 par Penninghen (l'ESAG) suivi d'un tour du monde. 30 ans après je suis devenu graphiste, photographe, poète & designer d’images (mentales & visibles) chez byfredblanc, anciennement edo. Quand je ne traîne pas dans un musée aux côtés de ma famille (Astrid Bouygues, Monsieur Elia et Mademoiselle d'Esther), un carnet de croquis sous le bras, où que je ne glisse pas sur les pistes de ski d’Avoriaz appareil au point, je pédale dans Paris entre deux rendez-vous, soit en construisant des analogies pour une marque en devenir, soit en rédigeant un poème. Projets : Entre 1996 & 2016 : conseil & accompagnement en communication (labo pharmaceutiques, joaillerie, hôtellerie, services, industrie...) 1997 : Identité de Ladurée pour son ouverture aux Champs Élysées. 2002 : Agenda photographique international pour Sanofi Synthé-labo. 2010 : Sculpture monumentale en hommage à Jean Vuarnet 2012 : Coup de cœur de la 49e Bourse du Talent Reportage / Photographie.com 2014 : Création de l’évènement “Sunday jazz loft”, concert en appartement, aux côtés de Francesco Bearzatti. Juin 2016 : Sélection aux Promenades Photographiques de Vendôme : Présentation du parcours "Et si le jazz est la vie autour d'une centaine de photographies et de la projection de 12 pœms-poèmes et une centaine de photo Octobre 2016 : Performance musicale et sonore lors du 13e Sunday jazz loft. Mise en musique de mes 12 poèmes de "Et si le jazz est la vie" par Francesco Bearzatti (sax tenor clarinette), Camille Bertault (voix), Federico Casagerande (guitare) et Thierry Eliez (piano et voix), en parallèle d'une projection aléatoire de mes 12 pœms poème par Matthieu Desport (vidéaste) Novembre 2016 : Création des Éditions de Ouf Bibliographie : 2006 : Ouvrage photographique “Téléphérique pour l'enfance”. Éditions Jean-Michel Place. Photographies, dessins, poèmes & maquette. 2010 : recueil de poésie “Des mots mis en baraques à sons”. Éditions Jean-Michel Place. Poèmes, dessins, photographies & mise en page. 2016 : "Et si le jazz est la vie" Éditions de Ouf. Poèmes, dessins, photographies & mise en page.
Cet article a été publié dans Création, Evènement, Exposition, Jazz, Musique, Photographie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s