Un Sunday jazz loft en plein air

La saison a repris avec deux nouvelles personnes que nous a fait découvrir Francesco.
Tout d’abord la chanteuse Victoria Rummler qui était déjà passée à deux reprises comme
invitée surprise aux Sunday jazz loft de l’hiver dernier.

140913002 prophoto

140913010 prophoto

Certains de nos habitués espéraient la revoir. Quand ils sont su qu’elle serait parmi nous dimanche, j’ai même reçu des mails de satisfaction.

140914339 prophoto

Francesco Bearzatti, directeur artistique des Sunday jazz loft

Victoria Rummler

Victoria Rummler

Puis Nico Morelli au piano, qui a jonglé avec les touches de sa machine à sons comme Victoria l’a fait avec sa voix. Il avait tout juste eu le temps de se reposer de la fête de l’huma
où il avait joué avec Emmanuel Bex, l’un de nos anciens invités, pour nous rejoindre. Fête de l’huma où Francesco a lui aussi joué il y a deux jours avec son groupe, le Tinissima 4tet…

Victoria Rummler et Nico Morelli

Victoria Rummler et Nico Morelli

Cette fois-ci l’invitée surprise fut Laura Litardi, une autre voix, aussi italienne que celle de Victoria est américaine – ce qui ne l’a pas empêchée d’interpréter une chanson en portugais. Laura, je l’avais découverte il y quelques années quand j’étais allé écouter, ou plutôt photographier Francesco au Sunset.

Francesco Bearzatti, Laura Litardi et Victoria Rummler

Francesco Bearzatti, Laura Littardi et Victoria Rummler

Mais ce Sunday jazz loft était particulier, peut-être même unique puisqu’il se déroulait sur une terrasse avec vue sur tout Paris. Un concert en plein air qui laissa libre cours aux impros & interprétations des jazzmen, avec encore plus de liberté, juste devant Montmartre, entre toits parisiens et cheminées en attente de fonctionnement.

140914362 prophoto

140914-MARKIII-044 prophoto

Pour raconter le jazz en images, j’avais exposé sur les rebords de la terrasse des tirages photographiques des concerts et Sunday jazz loft précédents. Il faisait si chaud que les cadres se sont déformés lentement et certaines images ont même glissé de leurs supports pour finir sur les genoux du public.

140914218 prophoto

140914509 prophoto

Mais pourquoi je vous raconte tout cela, vous y étiez, nous y étions, et c’était encore un très joli moment de musique. En ce qui me concerne, j’ai passé un moment exceptionnel grâce à vous.

140914543 prophoto

Et quand Francesco me dit que les Sunday jazz loft ont un beau public, cela ne fait que confirmer mon ressenti. Merci encore une fois d’être venus. C’est vous qui faites que les Sunday jazz loft sont ce qu’ils sont. Mais ça vous le savez, il me semble vous l’avoir déjà dit.

140914027 prophoto

Publicités

A propos Frèd Blanc

Tout a commencé dans les années 80 / 90 par Penninghen (l'ESAG) suivi d'un tour du monde. 30 ans après je suis devenu graphiste, photographe, poète & designer d’images (mentales & visibles) chez byfredblanc, anciennement edo. Quand je ne traîne pas dans un musée aux côtés de ma famille (Astrid Bouygues, Monsieur Elia et Mademoiselle d'Esther), un carnet de croquis sous le bras, où que je ne glisse pas sur les pistes de ski d’Avoriaz appareil au point, je pédale dans Paris entre deux rendez-vous, soit en construisant des analogies pour une marque en devenir, soit en rédigeant un poème. Projets : Entre 1996 & 2016 : conseil & accompagnement en communication (labo pharmaceutiques, joaillerie, hôtellerie, services, industrie...) 1997 : Identité de Ladurée pour son ouverture aux Champs Élysées. 2002 : Agenda photographique international pour Sanofi Synthé-labo. 2010 : Sculpture monumentale en hommage à Jean Vuarnet 2012 : Coup de cœur de la 49e Bourse du Talent Reportage / Photographie.com 2014 : Création de l’évènement “Sunday jazz loft”, concert en appartement, aux côtés de Francesco Bearzatti. Juin 2016 : Sélection aux Promenades Photographiques de Vendôme : Présentation du parcours "Et si le jazz est la vie autour d'une centaine de photographies et de la projection de 12 pœms-poèmes et une centaine de photo Octobre 2016 : Performance musicale et sonore lors du 13e Sunday jazz loft. Mise en musique de mes 12 poèmes de "Et si le jazz est la vie" par Francesco Bearzatti (sax tenor clarinette), Camille Bertault (voix), Federico Casagerande (guitare) et Thierry Eliez (piano et voix), en parallèle d'une projection aléatoire de mes 12 pœms poème par Matthieu Desport (vidéaste) Novembre 2016 : Création des Éditions de Ouf Bibliographie : 2006 : Ouvrage photographique “Téléphérique pour l'enfance”. Éditions Jean-Michel Place. Photographies, dessins, poèmes & maquette. 2010 : recueil de poésie “Des mots mis en baraques à sons”. Éditions Jean-Michel Place. Poèmes, dessins, photographies & mise en page. 2016 : "Et si le jazz est la vie" Éditions de Ouf. Poèmes, dessins, photographies & mise en page.
Cet article a été publié dans Création. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s