La suite au prochain numéro des Sunday jazz loft

1405180116

La danse d’Esther avant l’arrivée du public

1405180178

1405180046

Folie puis…

Il y a quelques jours, avec une certaine tristesse, j’ai déshabillé le loft de ses images de jazz.

1405180006

…repos

La première saison vient de s’achever. Avec un petit pincement au cœur, je repense à ces quatre concerts exceptionnels où Francesco Bearzatti nous a fait partager plusieurs facettes de son jazz, aux côtés d’invités si différents les uns des autres.

1405180222

El Fanfarone : un titre qui caractérise bien le vécu de cette fin d’après-midi

1405180217

Ça croque en live

1405180280

Ça va venir et il vont avoir du mal à s’arrêter.

Michel Benita a inauguré cette saison avec sa contrebasse et son sourire, et la magie de la première fois a opéré. Puis Federico Casagrande est parti dans des échanges d’impros grimaçantes, guitare électrique au poing.

1405180354

Un des dessins d’une habituée des concerts : ne serait-ce pas Thierry Péala ?

1405180042

Bruno Angelelini au piano

1405180197

Le public est parti, les spectateurs sont restés

Avec Emmanuel Bex, tout dérapage créatif fut le bienvenu, toujours avec humour. Après l’orgue Hammond, ce furent la voix de Thierry Péala et le piano de Bruno Angelini qui nous firent voyager dans l’imaginaire du cinéma.

1405180080

Francesco Bearzati et Thierry Péala jouant de leur instrument

1405180383

Un croquis de la série d’une autre habituée des Sunday jazz loft

Les programmes sont maintenant rangés, les chaises pliées et les photos classées, qui attendent septembre prochain pour que nous vivions ensemble la deuxième saison des Sunday jazz loft, avec Francesco, Astrid, Elia, Esther et de nouveaux invités.

1405180370

La récompense fut grandiose

Merci à Canon pour son soutien dans les captations avec un l’EOS 5D Mark III et au chocolatier Puyricard pour cette somptueuse boîte de chocolats – Frèd Blanc

1405180400

Le concert devait être bien. Francesco est content. Il m’a dit qu’il reviendrait.

Publicités

A propos Frèd Blanc

Tout a commencé dans les années 80 / 90 par Penninghen (l'ESAG) suivi d'un tour du monde. 30 ans après je suis devenu graphiste, photographe, poète & designer d’images (mentales & visibles) chez byfredblanc, anciennement edo. Quand je ne traîne pas dans un musée aux côtés de ma famille (Astrid Bouygues, Monsieur Elia et Mademoiselle d'Esther), un carnet de croquis sous le bras, où que je ne glisse pas sur les pistes de ski d’Avoriaz appareil au point, je pédale dans Paris entre deux rendez-vous, soit en construisant des analogies pour une marque en devenir, soit en rédigeant un poème. Projets : Entre 1996 & 2016 : conseil & accompagnement en communication (labo pharmaceutiques, joaillerie, hôtellerie, services, industrie...) 1997 : Identité de Ladurée pour son ouverture aux Champs Élysées. 2002 : Agenda photographique international pour Sanofi Synthé-labo. 2010 : Sculpture monumentale en hommage à Jean Vuarnet 2012 : Coup de cœur de la 49e Bourse du Talent Reportage / Photographie.com 2014 : Création de l’évènement “Sunday jazz loft”, concert en appartement, aux côtés de Francesco Bearzatti. Juin 2016 : Sélection aux Promenades Photographiques de Vendôme : Présentation du parcours "Et si le jazz est la vie autour d'une centaine de photographies et de la projection de 12 pœms-poèmes et une centaine de photo Octobre 2016 : Performance musicale et sonore lors du 13e Sunday jazz loft. Mise en musique de mes 12 poèmes de "Et si le jazz est la vie" par Francesco Bearzatti (sax tenor clarinette), Camille Bertault (voix), Federico Casagerande (guitare) et Thierry Eliez (piano et voix), en parallèle d'une projection aléatoire de mes 12 pœms poème par Matthieu Desport (vidéaste) Novembre 2016 : Création des Éditions de Ouf Bibliographie : 2006 : Ouvrage photographique “Téléphérique pour l'enfance”. Éditions Jean-Michel Place. Photographies, dessins, poèmes & maquette. 2010 : recueil de poésie “Des mots mis en baraques à sons”. Éditions Jean-Michel Place. Poèmes, dessins, photographies & mise en page. 2016 : "Et si le jazz est la vie" Éditions de Ouf. Poèmes, dessins, photographies & mise en page.
Cet article a été publié dans Création, croquis, Dessin, Evènement, Graphisme, Jazz, Musique, Photographie, Poésie, Reportage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s